Je suis la lumière et la joie. Je parle à travers toi pour donner les messages que vous avez besoin d’entendre – en ce moment.

En ce moment précis, car la vie est dans le moment précis elle n’est jamais ailleurs. Un de vos problèmes est de vous projeter toujours dans le passé ou dans le futur, d’anticiper les choses, ou de regretter celles qui se sont produites.

En vous projetant dans le futur, vous le figez ; vous le formalisez selon ce que vous êtes au moment où vous le faites. Or vous n’avez pas activé vos potentiels encore. Vous êtes toujours, pour une bonne part de vous-mêmes, dans l’ancienne énergie. Et la nouvelle énergie, qui s’éveille peu à peu en vous, n’a pas encore développé tout son pouvoir à l’intérieur de vous-mêmes.

Elle a encore des frontières et des limites étroites. Par moments vous l’atteignez, vous êtes dans son cœur et alors vous êtes cette nouvelle énergie. Vous êtes l’amour flamboyant de Dieu. Mais la plupart du temps vous êtes au bord de ces frontières, à l’extérieur, et vous la regardez en languissant, en vous disant « Ah si jamais je pouvais être aussi sage, aussi aimant, aussi accompli, que ce que je perçois là, que ce que j’imagine qui est possible. Je le sens, cela est ma voie, cela est mon chemin, et je veux y aller, je veux devenir cela. »

Mais vous vous tenez encore à l’extérieur de cette énergie. Le fait de pouvoir commencer à l’apercevoir et de l’atteindre par moments est déjà un grand pas dans votre vie. C’est déjà un déclic qui s’est produit, et qui a changé à tout jamais ce que vous êtes. Il vous suffit de laisser faire maintenant, en revenant à cette conscience chaque fois que vous le pouvez, sans rien forcer.

Vous ne pouvez pas forcer votre éveil. L’éveil s’installe par lui-même quand la nouvelle énergie est suffisamment en place en vous-mêmes, quand votre cœur est dans cet amour brûlant et bienveillant, et qu’il y reste suffisamment longtemps et amplement. Alors vous pouvez être dans cet éveil. Et peu à peu vous y resterez de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps.

Mais pour le moment, n’essayez pas de forcer les choses. Regardez vos émotions, ce sont elles qui forment la frontière. Le mur qu’il y a autour de cette nouvelle énergie et de cette lumière de votre cœur est formé de vos émotions, de vos chagrins, de vos colères, de vos haines, de vos perplexités, de vos doutes, de vos résistances. C’est un mur épais, et opaque. Mais il se dissoudra peu à peu sous la chaleur de cet amour en vous.

En attendant vous ne pouvez pas le forcer. Si vous le détruisez violemment, il se reconstruit de lui-même, c’est normal. Faites-le progressivement fondre comme la glace fond au printemps, en simplement laissant la chaleur de l’amour rayonner sur lui et le dissoudre peu à peu.

Et vous ce que vous avez à faire c’est de l’approcher quand il est là, sous vos yeux, dans votre cœur et dans votre pensée. Quand votre psyché s’affole à l’intérieur de ce mur, et qu’elle est prise dans ses filets glauques, acceptez seulement cela ; regardez-le et ressentez-le, et comprenez que ce n’est qu’un mur qui vous sépare de votre lumière. Il n’est rien de plus, et il va se dissoudre sous la lumière. Le fait de ne pas résister, de ne pas le fuir et de ne pas chercher à le briser prématurément va permettre que la lumière le réchauffe et le fonde peu à peu, tandis que vous-même vous restez là et vous vous approchez de cette lumière. De cette façon-là l’amour de votre cœur va pouvoir dissoudre ce mur peu à peu, et en le dissolvant elle va vous libérer.

Ceci est progressif, vous ne pouvez pas le vivre d’un seul coup. Cela a pu se produire parfois, d’un éveil total et complet, mais ça veut dire que le mur était en fusion depuis tellement longtemps déjà, et qu’il ne restait quasiment plus rien de lui. A ce moment-là ses dernières densités ont fondu d’un seul coup et la lumière s’est installée définitivement en vous. Cela vous avez pu le vivre déjà dans d’autres existences, ou même dans cette existence, dans votre histoire vous avez pu toucher cette lumière.

Alors me direz-vous pourquoi le mur s’est-il rebâti, pourquoi s’est-il reconstruit, alors que j’ai touché réellement cette lumière, et que je me suis installé, pendant de longues semaines, voire des mois, voire pour certains des années, pourquoi est-il revenu, ce mur ? Je vais vous dire, parce que vous allez à un autre niveau, de densité, de fréquence personnelle. Vous allez dans un autre espace des plans astraux et spirituels, et que dans cet autre espace il est resté encore un mur. Vous avez changé, vous avez franchi une autre couche de la conscience, et le mur que vous avez pu faire fondre à un certain niveau, dans un certain plan, et bien il existait encore dans des plans plus subtils, et vous recommencez le travail simplement de couche en couche.

Mais ne craignez pas ! Ceci est un processus qui est normal, et vous ne reviendrez jamais en arrière. Ce que vous avez pu faire, même si vous devez le refaire, et même si cela a lieu plusieurs fois, peu importe. Cela est quand même quelque choses de définitif, car une fois que la lumière s’est établie, plus rien ne peut l’éteindre. Simplement vous allez de plus en plus loin dans les couches de votre être pour nettoyer et pour illuminer ce que vous êtes fondamentalement, et que vous avez laissé se masquer au fil de l’existence.

Et ainsi vous travaillez pour la planète, vous travaillez pour tous vos frères et sœurs qui eux-mêmes sont dans ce chemin, et qui ont besoin aussi de le parcourir, qui n’ont pas encore trouvé tout à fait leur propre lumière, qui n’ont pas encore accepté de regarder leur propre mur, afin de permettre qu’il se dissolve et de le laisser se dissoudre. Aider vos frères et sœurs, c’est ce que vous pouvez faire de mieux en ce moment, parce qu’ainsi vous recevez aussi le retour, de toute la lumière supplémentaire qui rayonne autour de vous, à qui vous permettez de se répandre autour de vous. Elle vous revient, elle vous est redonnée, et vous pouvez remonter vous-mêmes d’une couche, en autre couche, de plus en plus, et de plus près de la lumière universelle, qui brille maintenant sur la planète, sur l’univers, et que vous avez contribué à ré-éclairer, et lui permettre de se répandre.

Vous êtes bénis de Dieu, parce que vous faites ce chemin. Et même quand ce chemin est difficile et lourd, n’oubliez pas, connectez-vous sur nous à l’intérieur, sur nous le Dieu à l’intérieur de vous. Ce que vous êtes de toute éternité, que vous retrouvez quand vous reprenez ce contact à l’intérieur de vous.

Il en est ainsi.