Extrait du channeling de Seattle, août 2000

...

Nous allons arrêter l’enseignement pour un instant. C’est un moment pour guérir, et peut-être c’est pour cela que vous êtes venus, ou bien que vous lisez ceci. Certains d’entre vous aimeraient abandonner leurs vœux et nous pouvons vous y aider (parlant des vœux des vies antérieures). Peut-être vous alliez le faire plus tard ? Vous pouvez le faire juste là maintenant. Pourquoi ne pas le faire devant cet entourage qui vous aime tant ?

Nous vous l’avions dit auparavant : Vous n’avez pas à dire quoi que ce soit à voix haute – dites-le vous à vous-mêmes, tout tranquillement:

« Oui, ceci est pour moi. Je laisse tomber les vœux avec lesquels je suis venu – le vœu de célibat, le vœu d’être seul, le vœu d’être le shaman et le guérisseur – relégué à la périphérie de la communauté, incompris et apeuré. Je ne veux plus de cela. Je souhaite vivre dans l’abondance. Je veux du soutien. Je veux l’amour de Dieu comme compagnon permanent. Je ne veux plus m’inquiéter encore. Je laisse tomber les vœux de ces vies passées ici et maintenant. »

Nous vous entendons, shaman. Nous vous entendons, prêtre. C’est le moment pour changer. Pourquoi n’iriez-vous pas de l’avant en faisant un nouveau vœu :

« Je fais le vœu au nom de l’Esprit de vibrer aussi haut que possible – m’approcher de Dieu et être en ce lieu qui a été identifié comme le Ciel – l’énergie qui prend place quand je m’approche de mon Soi Supérieur et découvre ma divinité. Cela est mon vœu. Dans ce processus, je serai aimé. Dans ce processus, je ne serai pas seul. Dans ce processus, j’aurai du soutien. » Nous vous entendons, chère famille !

La Compassion, le catalyseur spirituel

Non, la plus puissante émotion n’est pas la peur. Ce n’est pas non plus la colère. Je vais vous dire ce que c’est, et je vais vous dire que c’est un attribut de l’amour. Vous pourriez dire : « Oh, c’est très très bien, et nous savions que vous alliez dire cela. » Oui, mais en fait ce n’est pas l’amour ! Nous allons identifier l’attribut d’une émotion qui est le cœur du Troisième Langage. Le Troisième Langage est défini comme étant ce langage entre l’Etre Humain et le Soi Supérieur. Il contient aussi quelque chose qui est un catalyseur de pouvoir. Cela s’appelle « compassion ». Il est difficile à définir, ce Troisième Langage, car il est interdimensionnnel. Quand l’Etre Humain ressent de la compassion sincère pour la famille, pour lui-même, et pour la planète, une énergie de communication est créée qui n’avait jamais été là avant, et vous pouvez la sentir.

Certains d’entre vous avaient senti ces choses dans vos méditations. Certains d’entre vous cherchent certaines sortes de ressentis quand vous priez. Tournez-vous vers la compassion. Combien d’entre vous sont conscients d’un ressenti de retour quand vous méditez – qui vous inonde ou qui fourmille ou vous touche sur la tête ? Combien d’entre vous sont conscients de ce que c’est ? Vous vous amenez vous-même à un niveau où vous pouvez sentir et expérimenter l’énergie de compassion. Cela déclenche la communication, et vous sentez le retour de l’énergie du guide et le Soi Supérieur.

Nous vous disons que la compassion est un déclencheur pendant votre communication avec l’Esprit, pas le langage ou l’énergie de simplement demander ou d’être aimé. Nous parlons de générer « la densité de l’amour ». C’est la compassion qui est la clé, et quand vous ressentez la compassion, elle vous est retournée dans une double voie d’interaction. Vous commencez à nous sentir quand nous sentons la compassion de votre énergie intérieure. Cela crée la communication. Cela traduit l’intraduisible. Nous sommes ici pour vous dire que cela n’appartient qu’à vous. Les animaux ne ressentent pas la compassion sacrée, et vous le faites. Aucun autre être vivant sur votre planète ne peut créer cette sorte d’énergie, non plus aucun de ceux qui visitent votre monde en ce moment.

Méditation et prière

Laissez-moi vous poser une question, très chers. Comment méditez-vous ? Comment priez-vous ? La compassion est le langage de la co-création. Comment pouvez-vous co-créer pour vous-mêmes ? Maintenant nous allons aborder la pratique. Est-ce que vous vous asseyez devant l’Esprit et dites : « Oh Esprit, j’ai besoin de ceci et de cela » ? Dites vous : « Oh Esprit, je dois t’expliquer quelque chose avant que tu puisses m’aider ; tu dois savoir comment ceci ou cela fonctionne » ?

Très chers, nous vous connaissons, nous savons exactement de quoi vous avez besoin, et nous vous aimons. Chers Humains, nous savons tout de vous, alors vous n’avez pas à nous expliquer quoi que ce soit ! Il y a eu un temps dans l’ancienne énergie où vous auriez pu avoir à nous informer des besoins humains, mais c’était le temps bien avant le Troisième Langage. C’était au temps où le voile était épais – avant que la grille ait bougé. Même ceux d’entre vous qui en crèvent d’être seuls… vous n’avez pas à nous l’expliquer non plus. Vous n’êtes jamais seuls !

Qu’en est-il de la co-création, de la synchronicité, et de la guérison ? Vous allez peut-être demander, comment faites-vous cela ? Pourquoi cela ne marche-t-il pas à chaque fois ? La réponse est que souvent vous utilisez trop de mots ! Venez, tranquillisez-vous, et asseyez-vous en face de l’Esprit. Nous savons tout ce qui se passe dans vos vies. Reconnaissez-le, et soyez en paix devant la grandeur de Dieu. Devenez compassionnels, et unissez-vous à votre Soi Supérieur !

Pour un pouvoir profond dans vos vies, et une connexion rapide à votre Soi Supérieur, apprenez comment développer la compassion – pour la sentir dans votre âme et votre cœur. Sentez la compassion pour ceux qui vous entourent – compassion pour les situations dans lesquelles ils sont – compassion pour l’humanité et la terre. Visualisez les choses que vous souhaitez, et ainsi commencez à les co-créer. Voyez-vous vous-mêmes sans maladie, sans souci et sans anxiété. Puis délectez-vous de cette sensation ! Célébrez la pureté de votre existence.

Ressentez la compassion pour le moment présent, pour la part de Dieu qui est vous. Ressentez la compassion pour les enfants de la Terre, et même si vous pouvez dire que c’est sans rapport avec ce dont vous avez besoin dans l’instant, faites-le de toute façon. Dans cette nouvelle énergie d’incroyable pouvoir créateur, vous ne comprenez pas ce que cela fait, car la compassion que vous créez raconte l’histoire entière au Soi Supérieur et ouvre le canal de communication.

La compassion est le code du Troisième Langage, et quand vous êtes capables de l’utiliser dans vos prières, vos méditations et vos visualisations, les réponses et les solutions arrivent. La compassion crée la synchronicité. Elle crée votre réalité. Elle crée la guérison dans votre corps. A travers toute l’histoire, tous les maîtres qui vous ont parlé avaient de la compassion. Avez-vous regardé dans leurs yeux ? L’avez-vous vue ? « Kryon », direz-vous peut-être, « comment pourrais-je le faire ? Ce sont des figures historiques ». Oh, créatures de linéarité, ne comprenez-vous pas votre lignée ? Bien sûr, vous avez regardé dans leurs yeux, comme vous pouvez le faire même en ce moment. Tous les avatars passés et présents sur la planète sont toujours disponibles pour être visités dans votre temps 4D réel. Maintenant, vous le saviez, n’est-ce pas ? Regardez dans leurs yeux, et la première chose que vous verrez est la compassion constante et continuelle. C’est leur langage !