Le channeling de Lee à partir de 41min 25s

Salutations très chers, je suis Kryon du service magnétique. Depuis deux décennies nous disons ces mots. Et à chaque fois c’est nouveau, car ceux qui sont assis devant moi maintenant composent un groupe unique d’êtres humains. Plus que d’être uniques, votre but d’être ici dans cette salle est unique et spécifique. Ça s’appelle un atelier, un moment où vous réagissez à une autre énergie, qui pose les questions importantes. Un groupe éclectique d’êtres humains, qui ont une chose en commun : vous êtes de vieilles âmes, et vous voulez en savoir plus à votre sujet. Les questions posées aujourd’hui, les sujets discutés dans cet atelier, nous allons tous les voir. Je vais commencer avec ceci : très chers, il y a un changement de paradigme au sujet de ce que vous attendez de Dieu. Je ne sais pas comment le rendre clair pour vous, alors commençons comme cela.

Comment définiriez-vous celui qui est en train de parler maintenant ? Etes-vous conscients qu’il y a un aspect multi-dimensionnel dans ce message ? Canaliser n’est pas linéaire, ce n’est pas quelque chose qui se produit chaque jour de votre vie avec cette passion. Quelque chose se déroule au-delà de ce que vos yeux peuvent voir dans la 3D. Il y a un entourage que nous avons décrit, nommé et identifié, défini, dans cette salle là-maintenant, dans cette salle. C’est difficile pour vous de voir cette impression, la comprendre et même la croire. Tous ne le font pas, vous le voulez, mais il est là, le voile qui nous sépare. Il commence à changer son paradigme, aussi bien.

Il y avait d’habitude un voile qui sépare, je dirais, l’énergie de la source créatrice de votre connaissance de l’énergie. Il est si épais et complet, que toutes ces décennies et ces siècles vous vous êtes sentis seuls. Quand les hommes ont commencé à réaliser qu’il y a un Dieu et une source créatrice, et qu’il y a une connexion, il y eut toutes ces façons de conjecturer comment faire la connexion. Comment vous parlez à Dieu, comment vous accédez à Dieu, de là vinrent les doctrines : vous faites ci, vous faites ça, vous faites ci. Tout cela est linéaire ; vous devez aller ici vous devez aller là. C’était bien ! Ce qui était bien c’est que l’humanité commençait à voir qu’il y a plus, commençait à tenter de grimper l’échelle vers Dieu. Que ce soit approprié ou non ne compte pas, ce qui compte est la conscience de l’intention, de faire la connexion.

Savez-vous ce que cela nous fait ? Si vous étiez séparés de vos enfants d’une façon ou d’une autre maintenant, par un voile ou qu’ils ne puissent vous reconnaître, et qu’ils commencent à se rassembler et à dire nous savons que nos parents sont quelque part ailleurs, cherchons où ils sont, comment leur parler, ce qu’ils font importerait-il ? La réponse est non, le fait qu’ils sachent que vous êtes quelque part vous remplirait le cœur, n’est-ce pas ? N’est-ce pas ? Même si la ligne était morte sur le téléphone, le fait qu’ils composent le numéro vous ferait sentir bien. Ils essaient, ils savent que nous sommes là, tout n’est pas perdu, ils savent que nous sommes là ! C’était le début.

Dans cette nouvelle énergie le paradigme du voile a commencé à changer. Il n’est pas linéaire, il n’est pas pour tous, il n’y en a pas un pour tous, pas un gros mur. A la place le mur a votre nom dessus, et certains d’entre vous vont percer ce mur, mieux que d’autres, car vous allez comprendre qu’il est unique pour chaque humain. Le voile va s’ouvrir pour beaucoup, et rester le même pour d’autres. Vous pouvez dire ce n’est pas vraiment correct, oh si ça l’est. Car il y a maintenant un changement de responsabilité. L’être humain qui commence à faire la connexion à travers la compassion, la compréhension, l’amour, à travers une neutralité de l’opinion et des biais va le percer complètement. Vous allez sentir la connexion à l’esprit, vous allez prendre notre main et vous serez le shaman d’une nouvelle ère. Vous serez connecté, les autres vous demanderont comment vous le faites et vous serez capables de le dire. Ce n’est plus un voile uniforme maintenant.

Je vais vous dire maintenant, dans l’amour, quel est le gros problème. Je veux que vous vous relaxiez dans les bras de l’esprit maintenant. Je veux que vous sentiez que l’entourage est là, qu’il n’y a que de la bienveillance, de l’amour et de la compassion ; ce n’est pas une session d’enseignement c’est une session d’amour. Une session de compassion pour ce que vous traversez, qui est de devenir mieux connecté, de recalibrer de votre corps dans votre esprit, la confusion est encore une recalibration. Vous faites plus que composer le numéro, vous vous connectez. Vous ne recevrez pas un signal occupé, vous m’entendez ? La connexion ne sera pas nécessairement ce que vous attendez mais elle y est.

Chaque humain est au courant de spécialistes dans votre société. Dans votre culture, à votre niveau de sophistication, vous employez des spécialistes. Vous utilisez leurs services tout le temps. Quand vous voulez comprendre comment fonctionne votre appareil de communication ou votre téléphone, comment connecter votre télévision ou quoi que ce soit, vous appelez un spécialiste. Il va installer, vous informer et travailler avec vous car vous ne savez pas du tout faire. Vous avez ce paradigme déjà et pourtant quand vous voulez connecter avec l’esprit vous ne l’avez pas, à la place vous avez que puis-je faire comment le faire qu’y a-t-il après quelle est la meilleure façon quelle est la moins bonne, vous êtes tout seul, n’est-ce pas. Oh vous ne l’êtes pas.

Voilà ce que je veux que vous sachiez : le fait que vous vouliez vous connecter et posiez les questions sur comment le faire, vous invoquez un spécialiste, qui est votre moi supérieur, et il sait comment se connecter.

Ce que je veux vous dire est de cesser les petits détails des comment faire et de juste laisser faire. Pouvez-vous le faire ? Il n’y a pas « comment faire » quand vous êtes sur le seuil de la gloire du créateur, vous avez Dieu en vous et la connexion est là.

Arrêtez la linéarité. Arrêtez les questions de je ne le fais pas bien ou je le fais mal ou j’essaie ceci ou cela, et sortez de ce système. Parce que nous vous voulons. Ça ne peut pas être plus clair. Vous devez changer votre attitude. Etes-vous conscient que toute la journée nous sommes là, êtes-vous conscient que Dieu marche avec vous ? Chaque jour, chaque moment, chaque mot, comme vous marcheriez avec vos enfants si vous le pouviez, chaque jour, chaque mot, à cause de l’amour que vous avez pour eux. Vous voulez juste être à leur côté. Vous voulez les voir faire leurs erreurs mais vous voulez être avec eux. Vous les mères, vous pouvez capter cela, n’est-ce pas ? Je compte sur les femmes dans cette salle pour comprendre cela rapidement en premier, parce que vous avez préparé la place pour la douceur, la joie, la célébration d’être avec vos enfants.

C’est ce que nous avons, pas seulement nos enfants, mais vos familles, dans une manière toute différente. Notre main est tendue vers vous d’une façon que vous ne pouvez croire, et quand vous donnez l’intention de faire la connexion elle commence à se faire, malgré le flot de vos questions tellement linéaires sur les comment faire et est-ce que je le fais bien. Oui vous le faites bien en étant assis sur une chaise avec moi, juste là, pouvez-vous le sentir avec moi ?

Ce n’est pas cet homme qui parle, en êtes-vous conscient ? En fait depuis l’autre côté du voile je vous parle comme un membre de la famille, tant d’amour, tant de bienveillance, disant que nous sommes avec vous maintenant Dans ce processus de connexion de chacun d’entre vous, qui est réellement individuel et unique, nous sommes les spécialistes, cellule par cellule, travaillant avec vous sur une base quotidienne, en sorte que les fréquences de votre conscience et de votre corps fonctionnent mieux avec nous.

Vous avez trouvé un ami avec Dieu. Qu’en pensez-vous ? Les jours sont loin où vous deviez chercher. La nouvelle énergie pour les vieilles âmes est en train de se rassembler, pas pour des devrais-je ou dois-je ou comment faire. Beaucoup d’entre vous le sentent et vous n’êtes pas vraiment sûrs de ce que c’est. Les questions posées qui sont frustrantes : je ne peux l’imaginer, peut-être, ou que va-t-il se passer, peut-être, ou quelle est la meilleure façon, peut-être ; ce sont toutes des questions de l’ancienne énergie, parce que vous êtes là. Le vent arrive quand vous êtes prêt, pouvez-vous le comprendre ? Et quand vous êtes prêt vous vous en réjouissez. Ne soyez pas si impatients. Combien impatients ont été vos enfants ? Beaucoup, pour tout, beaucoup. C’est la même chose. L’être humain veut s’unir à l’esprit et une vieille âme le sent dans chaque cellule, je veux plus, je veux plus. Et bien il y a plus, et cela commence à infuser avec vous, dans une confluence de l’énergie avec votre âme, qui vous correspond, comme vous en avez besoin, comme vous le désirez, sans que vous fassiez rien que vous connecter à travers l’intention.

Qu’est-ce que ça signifie, Kryon ? Cela signifie vous le voulez donc vous l’obtenez ; cela pourrait-il être plus clair ! Par vos actions aujourd’hui, assis dans cette chaise, posant ces questions, souhaitant en savoir plus, prenant des notes, sentant la célébration, vous réjouissant de l’amour, tout cela crée une relation symbiotique avec l’être supérieur en vous. Vous l’obtenez.

Quand vous partirez je veux que vous alliez chez vous, en sachant que vous êtes différent qu’à l’aller, que vous avez acquis quelque chose. Ne partez pas dans la frustration ni en pensant que c’était simplement un atelier, ou bien vous vous limiterez, à nouveau. Je veux vous dire ce qui se passe ici. Vous êtes plus près, le sentez-vous, vous vous êtes rapprochés !
Et ça ne partira pas quand vous quitterez. Quand vous vous réveillerez demain et les jours suivants je veux que vous le sentiez, vous vous êtes rapprochés, plus près de ce que vous êtes venus chercher. Comprenant un sentiment de paix, chaque jour une raison de vivre la connexion avec la famille. Un résultat bienveillant. Peut-être n’est-ce pas assez rapide mais vous êtes connectés. Il est temps quand il est temps. Cela peut être bon pour vous parce que vous êtes une partie du processus de recalibration de la planète. C’est ce que vous êtes.

Ce que vous avez fait aujourd’hui change la planète, change le cosmos, change tout.

Je termine avec ça. La plus grande énergie dans le cosmos est l’amour. C’est un grand mot et vous ne pouvez le définir. C’est plus que la grâce, la compassion ou la bienveillance, c’est une façon d’être. C’est la connexion. Le souci, le doute, la frustration et la peur sont comme des couvertures qui poussent sur le chemin quand vous jetez des murs dans votre développement, sur comment le faire. Le souci, la frustration, la peur, il est temps de les changer ; de les effacer délibérément avec l’intention et de voir la connexion. C’est ainsi qu’une vieille âme va décoller et votre vie changera. Vous êtes venus pour une guérison aujourd’hui et je vous ai juste dit comment l’obtenir. C’est avec la conscience que vous êtes en train de développer et chaque cellule dans votre corps va coopérer avec vous et votre décision. Quoi que vous ayez localisé dans votre corps, quoi que vous pensiez que c’est et où c’est, est contrôlable aujourd’hui avec votre conscience et ce que vous décidez. Parce que vous cellules sont à l’écoute, puisque vous avez fait la connexion à la famille aujourd’hui. L’équilibre vous appartient parce que c’est ce que veut le corps.

Vous avez mentionné dans la méditation la source de l’amour. Quelle est votre source ? C’est l’autre côté du voile c’est la famille c’est la connexion, voilà votre source. Allez la chercher, elle attend, elle est là. Pouvez-vous nous sentir, l’entourage est serré contre vous et vous regarde juste maintenant en disant « soit l’un de nous, ne soit pas séparé de nous, change le paradigme de l’humanité aujourd’hui, repose-toi dans les bras de Dieu ».

Traduit par Ajnata