Index de l'article

La vidéo 2020 de Kryon Official

Salutations très chers, je suis Kryon du service magnétique. Ce fut une longue journée, remplie d’enseignement, de découverte, de révélation, de compassion, de bienveillance, de beauté. Je souhaite terminer ce moment avec une information ; traditionnellement dans cette rencontre particulière de fin d’année, c’est la réunion dans la salle de classe. Je vais vous dire un peu de ce qui est dans l’air, je l’ai toujours fait.

Très chers, il ne s’agit pas de prédictions, mais de ce qui se passe sur la planète. Ce champ représente tous les potentiels alignés ensemble, il représente aussi la cohérence de l’alignement, c’est-à-dire que parmi tous les potentiels existants certains sont cohérents. Ce sont ceux qui sont les plus susceptibles de se produire.

Ceux qui font de la prédiction ont toujours eu accès à ce champ ; mais vous n’avez réalisé que tardivement que ceux-là ne se contentent pas d’en piocher juste des potentiels, mais recherchent les potentiels cohérents. Il y a tant de potentiels qui ne se produiront tout simplement pas. Au lieu de les rapporter et de faire peur à tout le monde, ils recherchent ceux qui sont cohérents. Je vais vous en donner quelques-uns ce soir.

D’abord je veux vous parler de cette année à venir. Quand vous regardez métaphysiquement, ésotériquement, les temps et les années, il n’y a pas de faits qui ne soient recensés séquentiellement, parce que vous faites comme ça de toute façon. Les nombres signifient toujours quelque chose, toujours. C’est l’une des prémisses, difficile à comprendre pour ceux qui disent « tout est hasard », car ça ne l’est pas. La plupart des anciens Tibétains ont regardé les chiffres, depuis des milliers d’années, comme des indicateurs de ce qui se passe ou se passera, de ce qui peut arriver. Le fameux mathématicien Pythagore était intrigué, au-delà de ses compétences mathématiques, par l’énergie des nombres.

2020 apparaît comme un 4, en ajoutant les chiffres. Vous voyez dans le système de la numérologie que le 4 représente la terre, Gaïa. Mais dans la plupart des systèmes de numérologie les nombres doubles sont spéciaux. Dans ce cas particulier, si vous ignorez les zéros, vous avez un 22. Dans le système tibétain nous parlons du 22. Ce nombre particulier a quelque chose à voir avec ce que je décrirai comme une loi cosmique ; vous ne m’avez pas entendu parler de loi cosmique auparavant.

Le terme « loi cosmique » est une métaphore, il n’y a pas de loi divine réelle, mais il y a des axiomes, des truismes, une vérité fondamentale, et la loi cosmique représente tout cela. Et l’une de ces vérités centrale de la loi cosmique concerne la lumière et l’obscurité, cela concerne ce que je vous dis depuis tant d’années, que la lumière est active, et l’obscurité passive.

Cette planète particulière dispose de la dualité, je le décrirai dans un instant. 22 concerne la dualité améliorée, la dualité corrigée. 22 est un maître nombre difficile, car il a à voir avec la lumière et l’obscurité, la loi cosmique. Depuis 2012 je vous dis que l’équilibre, le ratio entre la lumière et l’obscurité, a commencé à changer, considérablement. C’est la cause de tant de choses que vous voyez maintenant, que vous n’aviez jamais vues avant sur cette planète.

Quand l’intégrité commence à compter, que certains commencent à faire des distinctions dans une société comme la vôtre, une société moderne, où les injustices commencent à être vues et traitées. Où des injustices qui avaient lieu depuis des centaines d’années sont maintenant à l’avant-scène et ne sont plus acceptables. Le mensonge, la mauvaise conduite, toutes ces choses qui se montrent, c’est la loi cosmique. C’est ce qui se produit quand la lumière commence à gagner sur l’obscurité.

Mais attendons un peu pour l’instant, parlons de la dualité.