Index de l'article

The Future sur Kryon Official

Cancun, 15 décembre 2019

Salutations, très chers, je suis Kryon du service magnétique. Ceci est le dernier channeling de l’année 2019, dans la péninsule du Yucatan, où les anciens ont laissé leur énergie, leur marque, leur sagesse et leur connaissance ; c’est un nœud de la planète qui est activé, en accompagnement avec les autres. Vous êtes dans un endroit spécial, très chers, et je veux vous parler de ce dont j’ai commencé à parler la semaine dernière à Newport. Cela concerne la différence entre ce qu’il y avait dans vos vies avant 2012 et maintenant.

Il y en a tant qui diront, cher Kryon, tu nous as donné une image du changement si porteuse d’espoir, mais pourquoi ? Nous avons entendu parler des cycles, des potentiels, nous connaissons le champ, nous avons même appris que la conscience commence à être mesurée, quoi d’autre peut-il y avoir encore ? Cela nous élève tant au-dessus de l’ancienne conscience humaine, où tout ce que nous faisions était la guerre.

Qu’en est-il ? Je vous ai donné l’information sur l’activation des nœuds et des nuls, du « pousse et tire », du comment les grilles de la planète, l’invisible et la visible, ont été changées, incluant ce qui est magnétique. Mais il y a plus.

La semaine dernière je vous ai rappelé quelques sujets intéressants à examiner. Je vous ai dit que les inventions étaient données à cette planète apparemment en une fois, et si vous regardez quelques inventions marquantes de votre temps, vous verrez qu’elles ne viennent pas nécessairement d’un seul endroit ou d’un groupe. Le monde semble découvrir les choses quand c’est l’heure, et c’est de cela que je veux parler.

Je vous l’ai dit de nombreuses fois et je vais le redire encore, parce que c’est la clé de ce qui va arriver de différent, prochainement. Qu’est-ce donc ? Qu’est-ce qui peut arriver universellement sur la planète et qui fera un changement spectaculaire ? Une découverte. La découverte de choses dont vous n’avez pas idée qu’elles existent ici, non pas ailleurs, mais ici.

Vous ne savez pas ce que vous ne savez pas. Vous ne le savez pas. Je vais utiliser l’exemple que j’ai donné la semaine dernière. Si, il y a 25 ans, je vous avais dit qu’il n’y aurait plus de film, qu’auriez-vous pensé ? Les photographes en auraient hoqueté et auraient dit, qu’est-ce ça veut dire, plus de film ? C’est notre vie, qu’allons-nous faire sans film ? Et les meilleurs esprits auraient mis tout ça ensemble et auraient dit « si c’est une vraie prophétie, quel support le remplacerait ? ». Vous comprenez qu’aucun support ne l’a remplacé. Un nouveau paradigme l’a remplacé. Un paradigme que vous n’auriez pu imaginer.

Ainsi vous pouvez voir la façon dont vous pensez maintenant. Quand je vous parle maintenant de ce que j’ai annoncé la semaine dernière, que vous soyez prêts à la fin de toutes les batteries, beaucoup diront, bon qu’est-ce qui les remplacera ? Et la réponse est : rien. Car on n’en aura plus besoin. Vous ne savez pas ce qui va venir. Vous ne pouvez pas imaginer ce que vous ne connaissez pas. Ainsi, je vous le redis, ne jugez pas ce qui arrivera dans votre futur, en vous basant sur les événements du passé. Des choses arriveront, qui remodèleront votre mode de pensée et développeront l’humanité de façons que vous n’attendez pas. Des choses qui pourraient en fait soigner des secteurs entiers de maladie. Que se passerait-il si les maladies de la planète cessaient ? Voyez comme des millions de personnes sont contrôlées par d’autres simplement parce qu’ils sont malades. Comment évolueraient ces sociétés et ces cultures si soudainement elles étaient guéries ?

Nous affirmons à nouveau cet axiome, risible aux yeux de la science, que voici : quand un être humain commence à vibrer différemment à un niveau cellulaire, la maladie ne peut pénétrer son corps, parce que la maladie a sa propre vibration, elle est vivante. Certains ont même une conscience de ces types. Imaginez-vous vibrer à un niveau plus élevé de conscience, en sorte qu’un niveau inférieur de maladie ne puisse plus jamais pénétrer votre corps. C’est penser hors des normes. Si je dis qu’un jour il n’y aura plus ceci ou cela, qui est prévalent aujourd’hui, et quand vous demanderez « quel est le remède », je vous répondrai « il n’y en a pas ». C’est vous qui serez allés au-delà d’un point que vous ignoriez, un point de conscience que se développera.