Index de l'article

Ce channeling va revisiter la dualité, mais dans cette énergie, très chers, je dois l’appeler tel que c’est. Il y a des années, je l’ai dit à mon partenaire, sous la douche, là où il reçoit tant d’information (sourire), il m’a dit je ne veux pas canaliser si je suis idiot, si je le parais, qui le croirait ? Alors je lui ai donné l’une des premières prémisses qu’il enseigne maintenant, en dehors des channelings. Que la spiritualité n’est pas ésotérique, elle doit être réelle et pratique, elle doit fonctionner. En conséquence vous n’avez pas quelque chose autour de quoi vous flottez simplement, en espérant que ça marche, ni que vous deveniez un membre d’un groupe très isolé de gens, à qui personne ne veut parler parce que vous êtes trop étrange. Au lieu de ça elle doit être fondée, pratique et réelle, et cela mes amis, c’est la bienveillance, l’amour et la compassion, toutes les mères comprennent cela. C’est réel. Je le lui ai dit alors il a dit « j’en suis ».

La dualité a été présentée à cette planète comme une erreur. Si vous définissez la dualité normalement, la définition commence comme ça : c’est une lutte entre le bien et le mal, plus élégamment on dirait c’est une lutte entre la lumière et l’obscurité. Aucune de ces définitions n’est correcte. La dualité vous a été présentée et donnée comme un cadeau, et c’est un beau cadeau ; le libre choix de déterminer votre propre chemin, où votre conscience vous emmènera. C’est l’un des plus beaux cadeaux. L’histoire commence ainsi dans le Jardin d’Eden, regardons les Ecritures, qui sont bien connues et comprises pour cet exemple. Combien de fois vous avons-nous dit que cette histoire est une métaphore. Le jardin est la terre bien sûr, c’est Gaïa, la belle Gaïa. Adam représente tous les hommes, Eve toutes les femmes, et toute l’idée qui prend place ici d’après les Ecritures était l’intervention et la descente de l’ange, qui touche les êtres humains et leur donne quelque chose qu’ils n’avaient jamais eu avant. Ils se transforment, d’animaux sur la planète, en êtres divins avec le libre-arbitre, dotés d’une âme. Voilà l’histoire, et nous vous avons donné plus de détails sur elle, nous ne le referons pas, restons-en là, car beaucoup de ceux qui écoutent comprendrons que les choses doivent être logiques, pratiques et belles.

Tous ceux qui sont ici sont une belle création de la source la plus aimante que vous puissiez imaginer. Je n’ai pas de mots pour vous parler de la source créatrice qui vit en vous, qui a toujours leur main tendue, avez-vous entendu que c’était au pluriel, toujours leur main tendue. L’esprit n’est pas au singulier, c’est une énergie qui est partout, la source créatrice n’est pas un individu, ce n’est pas un homme avec une barbe ; elle est aimante, bienveillante, elle est magnifique, splendide. Je veux que vous gardiez cela un moment, et le compariez à l’histoire de la dualité. A nouveau, tandis que l’histoire se déroule et que la mythologie progresse, vous avez reçu le libre-arbitre dans ce jardin, sur cette terre, et immédiatement – vous avez fait un mauvais choix. C’est ça l’histoire.

Est-ce crédible, je vais vous donner un exemple. Maman, papa, vous avez des enfants dans une pièce, ils grandissent, et vous leur donnez le choix entre une salade ou une barre de chocolat. Ces enfants ne savent pas grand-chose, ils n’ont pas l’expérience de l’un ou de l’autre. Ils ne comprennent pas les principes de la nutrition, ni ce qui se passe s’ils mangent du chocolat toute leur vie. Rien de tout cela, tout ce qu’ils voient est que le chocolat est meilleur que cette salade, alors tous choisissent la barre de chocolat. Vous pouvez dire qu’ils ont fait une erreur, une faute. Rendus à ce point, ils vont apprendre, parce que tôt ou tard ils seront malades à cause du chocolat et prendront la salade. Il y a des preuves à cela, issues de la recherche scientifique, les enfants font comme ça. Si vous n’en savez pas plus, quand on vous donne de nouvelles choses ou de nouveaux paradigmes, avec le libre-arbitre, vous ne faites pas toujours le meilleur choix, simplement parce qu’il se proposerait là.

Les anges vinrent donner le libre-arbitre aux hommes pour faire tout ce qu’ils voudraient. Tout leur fut présenté, les salades et les barres de chocolat, et ils firent une erreur. Que faites-vous aux enfants qui commirent cette erreur, dans cette pièce ? Bien, si vous suivez la mythologie de la spiritualité, tous les enfants furent punis ensuite. Non seulement ça, leurs ancêtres furent punis ; plus encore, la décision du chocolat allait durer des milliers d’années et vous allez être torturés pour ça. C’est la philosophie prédominante du chocolat dans la salade.

Des milliards de personnes perçoivent aujourd’hui Dieu avec un bâton, une trique. Très chers ce n’est pas le Dieu qui est en vous. L’histoire de la création relate une faute et vous en seriez punis pour toujours. Cela semble réaliste et raisonnable qu’un Esprit Divin fasse comme vous faites avec vos enfants. Que ceci devint ensuite la mythologie à la base de la croyance actuelle est compréhensible à cause de l’énergie dominante jusqu’ici. Il n’y avait rien de mieux, vraiment. Les vieilles âmes commencent à s’éveiller. Ce channeling ne vise pas à confondre quiconque, il vise à susciter une explosion de logique spirituelle. Vos âmes sont magnifiques et vous de même, n’autorisez personne à vous dire que vous êtes nés souillés. C’est une mythologie, et elle n’a pas de sens du tout, pour une Divinité de beauté qui vous a créés à l’image de l’amour, chacun de vous, créés à son image, image de l’amour et non de la punition ou de la torture.