Index de l'article

Se redéfinir

Ensuite on commence : « Qui suis-je ? ». Sur cette ardoise vierge de tout post-it, vous pouvez commencer à écrire les vôtres, en ignorant tout ce qu’on vous a jamais dit, y compris de la part de ceux en qui vous aviez confiance, et qui vous auraient définis. Très chers, la plupart des humains sont dans le jugement. C’est un attribut humain programmé pour la survie, mais ce n’est pas toujours dans la conscience d’une vieille âme mature. Aussi une partie de cet exercice est d’affirmer cette maturité. Vous avez la capacité – avec le libre choix – de vous définir vous-mêmes avec précision. Après tout, VOUS seul savez réellement qui vous êtes. Vous êtes le seul à pouvoir le faire. Pas les autres.

Alors, posons un nouveau, gros post-it sur votre front : « Né magnifique ! ». Celui-ci vibrera véridiquement et se montrera chaque fois que vous vous regarderez dans un miroir. Vous pouvez aussi commencer à écrire d’autres définitions et à les placer partout sur vous : « Je suis l’amour ». Placez celui-ci [Kryon montre la région du cœur] : « Je suis la compassion ».  Et celui-là [Kryon montre à nouveau le cœur] : « Je suis en bonne santé ». Celui-là aussi : « Je suis jeune ». Placez-le ici. Et commencez à mettre ces post-it partout sur vous, car vous êtes les seuls qui puissiez vous définir !

Vous pouvez penser : « Bon, c’est tout à fait évident pour ceux d’entre nous qui sommes dans le job, Kryon. ». Bien, si c’est si évident, pourquoi y avait-il tous ces autres post-it ? Beaucoup de travailleurs de lumière ont bien sûr décidé de se définir eux-mêmes, mais combien ont-ils jeté les vieux post-it ? Très peu. Cela mène à un profond manque d’estime de soi, très chers.  Y avez-vous jamais pensé ? Pourquoi les vieilles âmes sur cette planète, celles qui ont le plus d’information et d’expérience, présentent le plus grand manque d’estime de soi ? Pourquoi ? Parce que trop de ces anciens post-it sont toujours collés sur vous.

Je parle à un grand nombre de personnes ici, qui ont été définies et qui l’ont cru. Vous l’avez cru. Maintenant il est temps de comprendre, avec une nouvelle conscience, que vous êtes les seuls qui pouvez utiliser la logique spirituelle et la science, et toutes les choses qui déterminent avec précision, par votre propre esprit, qui vous êtes. Les autres ont des carnets de post-it prêts à être posés sur tous ceux qui le permettent. Vous l’avez fait. C’était le premier point.

Deuxième choix – La définition du Chemin.

En second est le libre choix de déterminer votre chemin.

Vous pouvez penser que c’est également évident. Cependant il y a à nouveau quelque chose dans la façon de faire ce choix. Nous n’utiliserons pas de post-it cette fois, mais à la place nous utiliserons les engrammes et les circuits neuronaux de votre cerveau qui y ont été inscrits inconsciemment. Ces ressentis de « pensée automatique » répondent aux conseils et/ou aux informations qui vous ont été donnés et qui se sont infiltrés tout droit dans votre esprit. De quoi s’agit-il ? C’est de l’information venue de personnes en qui vous aviez confiance. Qu’il s’agisse de parents, de politiciens, de chefs spirituels ou de mentors. Quoi que ce soit, cela concerne de l’information et du conseil au sujet de votre chemin.

Cela devient une partie de ce que vous êtes, et votre chemin, ou une partie de celui-ci, est souvent déterminé par les autres. Là vous dites : «  Un instant, Kryon, je l’ai choisi moi-même. On ne m’a pas forcé. » Oui, très chers, cependant vous l’avez choisi avec un préjudice important : en écoutant les conseils des autres. Donc, qui fait réellement le choix ? Vous avez été convaincu. Vous n’avez pas choisi.

« Bon, Kryon, je ne pense pas qu’on m’ait rien vendu. Cela a fait sens chez des gens que j’ai crus et aimés. C’est ainsi que la plupart des humains reçoivent de l’aide. Avez-vous une suggestion alternative ? » Oui, et la voici :

Vous avez une nouvelle aptitude de communication aujourd’hui. Beaucoup la nomment la connexion avec le champ, l’accès aux potentiels qui se manifestent eux-mêmes au moment où vous leur donnez de l’énergie. Avez-vous déjà appris un nouveau mot, jamais entendu auparavant dans votre vie, puis la semaine suivante vous l’entendez trois fois ? Avez-vous réalisé que vous avez créé cela ? C’est le meilleur exemple que je puisse vous donner, pour la création de votre propre réalité. Vous commencez à vous concentrer sur certaines choses et soudain elles se produisent, vous avez changé le champ. C’est nouveau. Ecoutez : le conseil précédent vous avait été donné par des gens qui faisaient de leur mieux, mais seulement avec l’énergie de leur temps. Les livres sont couvent mis à jour pour intégrer une nouvelle pensée du fait de découvertes récentes. C’est la même chose ici.

Donc voici mon conseil : tout d’abord asseyez-vous tout seul dans un espace de cohérence, avec le Créateur, là où vous êtes en paix et heureux, et faites une déclaration : « Cher Esprit, montre-moi ce que j’ai besoin de savoir ». Dans l’idée et la règle de la nouvelle énergie qui dit que c’est ainsi que vous créez votre réalité, attendez-vous à recevoir une réponse à travers la synchronicité. C’est ce qui modèle votre chemin, pas le conseil d’un autre. Vous l’expérimenterez.

Ensuite, déclarez : « Esprit, amène-moi ceux que je reconnaîtrai comme parties de mon chemin. » Et là, très chers, c’est quand les partenaires se présentent. C’est là que les rencontres amoureuses se font ou que l’abondance évolue dans votre vie. Vous voyez, votre affirmation crée une énergie d’attente – l’énergie réelle qui va dans le Champ. L’avez-vous entendu aujourd’hui d’un scientifique (Gregg Braden) ? C’est la vérité. Vous êtes vraiment dans le contrôle de votre chemin.

Oh, il y a trois personnes ici dans la salle qui ont besoin d’entendre cela ! Ce que vous choisissez aujourd’hui est très différent de ce qu’auraient choisi pour vous les gens dans l’ancienne énergie.

Peut-être que quelques-uns de ceux qui vous ont conseillés d’une certaine façon sont partis maintenant de l’autre côté du voile ? Je peux vous dire qu’ils applaudissent et disent « écoute le bonhomme dans le fauteuil » Car ils savent, ils le savent. Ils sont votre fan-club maintenant. De plus grandes vérités sont révélées à l’humanité maintenant, plus qu’à aucun autre moment dans l’histoire humaine. Ce n’est pas une trahision, que de trouver une plus grande vérité que ce que l’on vous avait dit.