Index de l'article

The journey of the human soul. 18 - 19 janvier, Sarasota, Florida

Salutations, très chers, je suis Kryon du service magnétique. Adironnda est assis à côté de moi et chaque fois que nous écoutons ce qui est transmis par le vaisseau Marilyn, avec cette merveilleuse voix féminine qui parle de l’amour, de la compassion et de l’unité, encore et toujours, année après année (Marilyn Harper vient de faire un channeling en transmettant Adironnda, sa guidance, qui la nomme « le vaisseau »), cela nous dit ce que l’être humain est réellement. C’est une invitation à découvrir ce que peut-être vous ignoriez que vous le saviez, et dont nous allons parler aujourd’hui.

Ce sera une série de channelings dont voici la première partie, son titre est « le voyage de l’âme humaine ». Je vais vous donner un aperçu de ce que vous êtes, très chers. Avant que vous veniez sur cette planète, voici le genre de choses qui se produit, de tant de façons que vous ne pouvez même pas imaginer, parce que vous n’êtes pas dans ce lieu de multi-dimensionnalité ni ne connaissez les méthodes de l’esprit. Vous êtes presque comme un enfant dans un espace où ces choses ne font pas sens, ni la façon dont elles se font ; mais elles se font et je vais vous indiquer quelques fonctionnements qui vous donneront une appréciation de qui vous êtes.

Chaque âme fait un voyage pour cette planète une première fois, et quand vous arrivez, très chers, le voyage commence vie après vie, après vie. C’est votre maison. Occasionnellement certains iront à d’autres endroits pour une nouvelle vie, ils le perçoivent ainsi mais c’est faux. Ce n’est pas réel, pour eux c’est en dehors du temps, c’est ce qui leur semble, car ce dont vous vous souvenez ésotériquement n’est pas marqué par le temps. Alors parfois ça se mélange, vous pensez que c’était hier, ou trois vies auparavant. C’est à ça que ces choses ressemblent, et comme elles fonctionnent, aussi la première chose que je veux vous dire est qu’une fois que vous êtes arrivés ici, très chers, vous restez toujours humain sur terre, jusqu’à ce qu’il soit temps de partir. Et quand il en est temps et que vous arrêtez de vous incarner, vous ne revenez pas.

Donc tous ceux qui écoutent ceci ont été ici encore et encore, pas ailleurs. C’est comme une école de la terre, pour la durée de vos vies, pour toutes les fois où vous avez été ici, chacun de vous. C’est une information mystérieuse, vous vous incarnez ensemble pour beaucoup de vies, puis vous partez vers d’autres groupes pour beaucoup d’autres vies. Ceci est toujours planifié avec beaucoup de respect de l’humanité. Nous vous avons parlé du changement de sexe, organisé de façon confortable pour vous.

Pendant de nombreuses vies vous seriez une femme, puis cela change et vous êtes un homme, de nombreuses fois, ainsi vous ne vous retrouvez pas dans un corps que vous ne connaissez pas. Quand vous revenez sur la planète vous réalisez que vous avez le même sexe, c’est confortable, cela vous permet d’être plus tranquille. C’est pour vous, c’est sensé, du sens commun, c’est tout le système. J’emploie ce mot système parce que c’est le seul mot que vous ayez, pour quelque chose qui n’est pas un système, c’est simplement une façon de travailler, la façon de l’esprit, la façon de Dieu, c’est la préparation de l’âme humaine pour venir sur la planète, et la façon dont vous regardez la magnificence de qui vous êtes, comment vous vous voyez, ça va bien plus loin que vous ne le savez.

Ce n’est pas un système, pas même un plan, c’est plus comme une fête. Quand vous n’êtes pas là, tout ce que vous pouvez imaginer et qui manquerait est ajouté. Nous chantons votre nom dans la lumière, vous êtes une part de l’univers qui est Dieu, le Créateur, l’Esprit. Les âmes ne sont pas à l’aise, vous vous demandez comment en garder la trace, mais, il n’y a pas de trace à garder ; c’est une idée humaine, de devoir compartimenter, identifier, trier et ficher, alors que l’âme n’est pas là, c’est tout. Elle est avec l’esprit, elle fait partie de Dieu tout entier, ce Dieu qui peut écouter des milliards de prières en une seule fois, la bienveillance, l’amour, la beauté, la lumière, c’est là que se trouve l’âme. Comment vous identifiez-vous ensuite, comment coller dans cette conglomération (cette soupe), la réponse est « facilement, merci ». Vous n’avez pas besoin de comprendre, cette soupe est énorme, ce Dieu auquel vous n’osez penser, qui est si bienveillant et sublime, dont vous faites partie, se sépare d’un morceau qui devient votre âme.

Quand vous venez sur cette planète c’est en deux parties. Cela est caché et peut être découvert avec le libre arbitre. Vous venez dans un état neutre, très chers, c’est cela le test, le plan. Pouvez-vous par vous-mêmes mettre tout ça ensemble à travers des vies et des vies, jusqu’à poser la question qui vous permette de découvrir ce qu’il y a là ? Alors laissez-moi vous dire ce qu’il y a, là. Avant qu’une âme vienne sur la planète que ce soit pour la première fois, ou la centième ou la millième, il y a la préparation. Une préparation pour prendre votre forme corporelle.


Parlons de l’âme qui revient, c’est plus facile d’en parler parce que vous êtes plus concernés par cela. L’âme est vous, et sans ce qui vient ensuite, vous ne reconnaîtriez même pas qui vous êtes parce que c’est si pur et si angélique, ça porte un autre nom que le vôtre. Ce que vous ne saviez pas c’est que cette terre vous appartient, elle est très jeune et toute nouvelle. Il y a eu tellement de terres avant la vôtre dans cette galaxie, vous y avez été. Ce test dans lequel vous êtes maintenant doit vous être un peu familier, car vous l’avez déjà vécu, c’est apaisant.

Si vous pouvez vous souvenir que vous l’avez déjà passé et de ce qui est arrivé, cela vous tranquillise car ce n’est pas un territoire inconnu – j’en parlerai dans la deuxième partie. La première chose qui se passe pour cette belle âme est que des couches s’implantent en elle à nouveau, des couches et des couches de la mémoire terrestre. Vous appelez cela les enregistrements akashiques, l’Akash représentant des expériences de vie. C’est plus que cela. Pas seulement des expériences de vie, comment expliquez-vous que vous avez été un artiste la dernière fois, et que vous le soyez toujours cette fois. C’est plus qu’une mémoire, cela devient une fonction innée, s’en souvenir a à voir avec les neurones miroirs et avec les muscles, ce sont des mémoires corporelles qui vont au-delà des enregistrements akashiques. C’est implanté.

A quoi vous intéressez-vous, qu’avez-vous accompli, pas ce que vous avez fait ou comment vous le ressentez, cela vient après ; de nombreuses couches de qui vous êtes ont été implantées dans cette âme longtemps avant qu’elle ne vienne sur la planète.

Kryon, exactement quand cela se produit-il ? Seulement pendant que je suis là ? Combien de temps ça prend ? Très chers vous ne pourriez pas comprendre, quand je dis que vous pouvez vous réincarner rapidement, là où dans l’ancienne énergie cela prenait longtemps, vous pouvez revenir un an après, juste un an. Parfois vous revenez dans la même famille, en tant que petit-enfant, je l’ai dit si souvent, tout a changé. Maintenant quand vous êtes de l’autre côté du voile il n’y a plus de temps. Des années de votre temps peuvent passer en un mois. Vous voyez, vous ne pouvez pas demander combien de temps ça prend.

Quelques-uns disent, c’est un instant, tout prend place dans l’esprit de Dieu en un instant, d’autres diraient cela prend un siècle, et vous auriez tous raison. Cela dépend de qui considère le temps. Car le temps ne réagit pas comme vous le pensez, totalement et complètement différent d’ici. C’est bien ainsi, la préparation est complète ; les capacités et les choses qui intéressent votre conscience, ce qui vous fait plaisir et ce que vous aimez, tout est là. Vous voyez cela même chez vos enfants, vous voyez qu’aucun enfant ne naît vierge, ils ont déjà du matériel, si on peut dire ainsi. Quand ils commencent à se développer, vous voyez à quoi ils sont scotchés et ce qui les intéresse, c’est différent pour chaque enfant. Ce n’est pas forcément quelque chose qu’ils ont appris à l’école ou à quoi ils ont été exposés, c’est quelque chose qui les motive. D’où cela vient-il ? Cela vient de ce qui les rendait heureux la dernière fois qu’ils étaient là.

Certains poursuivront et d’autres le regarderont en disant « j’en ai fini avec ça », mais d’abord ils ont été attirés. C’est implanté. La raison pour laquelle c’est implanté est que c’est confortable pour l’humain, de ne pas arriver vierge en ayant tout à recommencer à chaque fois. Au contraire c’est inné à certains niveaux et ça aide de savoir « je suis intéressé par cela, ceci m’attire ». Peut-être vous avez remarqué que ceux qui ont des talents dans l’art, la poésie, la musique ou la composition, c’est si puissant qu’ils continuent tout simplement ce qu’ils faisaient lors de leur dernière vie, ce qui vous indique les forces relatives de l’expérience, jouer et chanter l’emporte sur être responsable. C’est amusant.

Vous comprenez que certains attributs de l’esprit peuvent même être angéliques, la créativité en premier, ensuite viennent les mémoires. Beaucoup de ces mémoires sont dépendantes de Gaïa ; c’est-à-dire qu’elles ne se montreront pas dans votre vie à moins qu’il n’y ait une alliance avec Gaïa. Demandez à n’importe quel natif comment Gaïa travaille avec l’âme humaine, ils vous diront que cela fait partie de leur cosmologie. Je cite : il faut une connexion avec la terre pour comprendre la sagesse des anciens. Si vous n’avez pas cette connexion et que ça ne fait pas partie de votre système de croyances, peut-être que vous devriez y remédier, car c’est un grand manque.

Qu’en serait-il si vous avez des ancêtres qui voudraient communiquer avec vous, quel est le véhicule ? Je vous le dis, ça passe par Gaïa. C’est là que ça se trouve conservé, c’est comme ça. Les autochtones vous l’ont dit pendant des milliers d’années. Beaucoup l’ont perdu, dans ce premier monde, pensant que c’était banal. Demandez à un amoureux des arbres, qui n’a d’autre système spirituel que la terre, si c’est exact, il vous dira : la terre est tout, elle me parle, elle m’appelle, elle me nourrit et elle chante pour moi ; il a raison. Cette alliance avec la planète est implantée dans toutes les âmes, puis viennent les mémoires de ce que vous avez fait d’important, dont vous vous souvenez au-delà de tout le reste parce que c’était des accomplissements de joie et de beauté, que vous avez mérités.


Kryon, dites-vous que toutes les choses que nous avons faites sont dans notre Akash, que nous pouvons nous en souvenir ? Oui. Alors pourquoi devons-nous avoir des lectures akashiques, pour rejeter ce qui nous pose problème, comme des noyades ou des assassinats, toutes ces expériences qui continuent de se rejouer toujours dans des vies et des vies, qui nous empêchent de dormir et d’accomplir des choses ? La réponse en est que dans une basse énergie, c’est là que va votre conscience. Ça vous va ? Toutes les bonnes choses sont là. Les plus belles fois où une femme a donné la vie à un enfant, qui regarde dans ses yeux pour la première fois, l’euphorie de l’amour, tout cela est là. Se sentir bien est très, très spirituel, très chers, c’est naturel, une bénédiction. Pourquoi ne ressentez-vous pas cela ? Parce que vous avez choisi une plus basse conscience ; et cela est en train de changer, chers amis.

Certains d’entre vous vont commencer à se souvenir des bonnes choses, c’est intéressant, c’est marrant. Il y en aura qui se souviendront, qui sauteront de joie et en pleureront, et diront qu’est-ce qui cloche avec moi, il me faut voir un docteur. Ah ah, alors il y aura des docteurs du bonheur, que vous irez voir quand vous serez trop heureux. Voilà ce que font les hommes, vous penserez que quelque chose ne va pas quand vous deviendrez équilibrés, parce que vous ne l’avez jamais été. Vous pensez toujours au négatif, et c’est l’habitude dont nous parlons et qui va changer. C’est déjà en cours, mais les vieilles âmes l’attendaient, et commencent à apprendre comment le créer. Rentrez à l’intérieur et penser aux bonnes choses, supprimez celles que vous ne voulez pas aborder. C’est votre Akash ! Comme on vous l’a dit vous avez le pouvoir sur votre propre Akash, c’est vrai ! Certains veulent vous dire que vous n’avez le pouvoir sur rien du tout. Le pire c’est quand ils disent que votre corps fait ce qu’il veut, que vous n’avez qu’à le regarder. Vous avez le contrôle absolument sur tout. C’est un apprentissage, comme un exercice de plus haute conscience, tout est là, vous êtes venus équipés de toutes ces informations, ces mécanismes si vous voulez, implantés dans votre âme. Les meilleures choses qui arrivent, les plus grands défis, arrivent tous pour vous équilibrer.

La sagesse, que vous avez vue et expérimentée, même celle que vous avez jetée, est là. Toute la sagesse. Rien ne manque. Il y en a qui pensent que dans les mémoires akashiques seulement certaines choses persistent, la façon de mourir et renaître, ce n’est pas comme ça. Tout est là, accumulé dans un ordre magnifique. C’est l’être humain qui décide en revenant de le retraduire en misère. C’est une clé pour le bonheur, de vous débarrasser du système de choix dont vous avez décidé qu’il était bon pour vous. C’est le libre arbitre. Dans une conscience élevée, jetez les choses qui vous dérangent, qui vous vieillissent et vous ennuient, qui vous rendent un peu dingue. Regardez-les de plus loin. Commencez à comprendre que quand elles viennent dans votre vie, vous avez le contrôle de comment vous pensez et croyez, comment vous dormez, et que c’est ok de vous réveiller heureux. C’est parfait de poser vos pieds sur le sol en disant merci mon Dieu, c’est un bon jour, juste comme le précédent. S’il y a des défis sur mon chemin, aide-moi à les comprendre et à utiliser ma sagesse pour les résoudre. Que je sorte d’un défi sans m’en souvenir comme d’un problème, en paix avec toutes choses.

C’est ça l’équilibre qui vient à vous, à partir de ce qui est implanté dans votre âme, très chers votre âme est venue équipée pour l’équilibre. Oh il y a plus, le gros morceau, ensuite j’arrête. Avant même de parler du karma, j’y viendrai dans la deuxième partie, ou des contrats, même chose, le gros morceau. Comment pouvez-vous comprendre que la base, la ligne de base de vous-même, est Dieu. Vos écritures y ont toutes fait allusion : fait à Son Image. C’est une métaphore, ce Dieu à qui vous avez attribué un genre, comme vous le faites toujours car pour vous tout a un genre, vous dites que vous êtes une image de ce qu’est Dieu, fait à son image signifie fait dans l’amour. Vous êtes une part de Dieu, votre âme-même est connectée à cette totalité de Dieu. Quand vous atteignez votre soi supérieur pour demander si vous pouvez l’incorporer dans votre être quadri-dimensionnel, votre soi supérieur vous sourit et dit « je pensais que tu ne le demanderais jamais ». Et en vous commenceront à affluer des choses, qui réjouiront la moindre cellule de votre corps. Elles reconnaîtront la santé, le bien-être, le bonheur, la paix, la cohérence, toutes ces choses divines. A vous d’assumer et de vous imprégner d’autant que vous pouvez, aussi rapidement que vous pouvez ou voulez l’absorber, cela devient ce que vous êtes.

Voilà la beauté. Chacun de vous est un ange, chacun de vous. En apprentissage direz-vous, commençant à absorber ce qui a toujours été vous. Je reviendrai, ça continue, c’est l’histoire du magnifique être humain. Et il en est ainsi.