Index de l'article

Parlons de l’âme qui revient, c’est plus facile d’en parler parce que vous êtes plus concernés par cela. L’âme est vous, et sans ce qui vient ensuite, vous ne reconnaîtriez même pas qui vous êtes parce que c’est si pur et si angélique, ça porte un autre nom que le vôtre. Ce que vous ne saviez pas c’est que cette terre vous appartient, elle est très jeune et toute nouvelle. Il y a eu tellement de terres avant la vôtre dans cette galaxie, vous y avez été. Ce test dans lequel vous êtes maintenant doit vous être un peu familier, car vous l’avez déjà vécu, c’est apaisant.

Si vous pouvez vous souvenir que vous l’avez déjà passé et de ce qui est arrivé, cela vous tranquillise car ce n’est pas un territoire inconnu – j’en parlerai dans la deuxième partie. La première chose qui se passe pour cette belle âme est que des couches s’implantent en elle à nouveau, des couches et des couches de la mémoire terrestre. Vous appelez cela les enregistrements akashiques, l’Akash représentant des expériences de vie. C’est plus que cela. Pas seulement des expériences de vie, comment expliquez-vous que vous avez été un artiste la dernière fois, et que vous le soyez toujours cette fois. C’est plus qu’une mémoire, cela devient une fonction innée, s’en souvenir a à voir avec les neurones miroirs et avec les muscles, ce sont des mémoires corporelles qui vont au-delà des enregistrements akashiques. C’est implanté.

A quoi vous intéressez-vous, qu’avez-vous accompli, pas ce que vous avez fait ou comment vous le ressentez, cela vient après ; de nombreuses couches de qui vous êtes ont été implantées dans cette âme longtemps avant qu’elle ne vienne sur la planète.

Kryon, exactement quand cela se produit-il ? Seulement pendant que je suis là ? Combien de temps ça prend ? Très chers vous ne pourriez pas comprendre, quand je dis que vous pouvez vous réincarner rapidement, là où dans l’ancienne énergie cela prenait longtemps, vous pouvez revenir un an après, juste un an. Parfois vous revenez dans la même famille, en tant que petit-enfant, je l’ai dit si souvent, tout a changé. Maintenant quand vous êtes de l’autre côté du voile il n’y a plus de temps. Des années de votre temps peuvent passer en un mois. Vous voyez, vous ne pouvez pas demander combien de temps ça prend.

Quelques-uns disent, c’est un instant, tout prend place dans l’esprit de Dieu en un instant, d’autres diraient cela prend un siècle, et vous auriez tous raison. Cela dépend de qui considère le temps. Car le temps ne réagit pas comme vous le pensez, totalement et complètement différent d’ici. C’est bien ainsi, la préparation est complète ; les capacités et les choses qui intéressent votre conscience, ce qui vous fait plaisir et ce que vous aimez, tout est là. Vous voyez cela même chez vos enfants, vous voyez qu’aucun enfant ne naît vierge, ils ont déjà du matériel, si on peut dire ainsi. Quand ils commencent à se développer, vous voyez à quoi ils sont scotchés et ce qui les intéresse, c’est différent pour chaque enfant. Ce n’est pas forcément quelque chose qu’ils ont appris à l’école ou à quoi ils ont été exposés, c’est quelque chose qui les motive. D’où cela vient-il ? Cela vient de ce qui les rendait heureux la dernière fois qu’ils étaient là.

Certains poursuivront et d’autres le regarderont en disant « j’en ai fini avec ça », mais d’abord ils ont été attirés. C’est implanté. La raison pour laquelle c’est implanté est que c’est confortable pour l’humain, de ne pas arriver vierge en ayant tout à recommencer à chaque fois. Au contraire c’est inné à certains niveaux et ça aide de savoir « je suis intéressé par cela, ceci m’attire ». Peut-être vous avez remarqué que ceux qui ont des talents dans l’art, la poésie, la musique ou la composition, c’est si puissant qu’ils continuent tout simplement ce qu’ils faisaient lors de leur dernière vie, ce qui vous indique les forces relatives de l’expérience, jouer et chanter l’emporte sur être responsable. C’est amusant.

Vous comprenez que certains attributs de l’esprit peuvent même être angéliques, la créativité en premier, ensuite viennent les mémoires. Beaucoup de ces mémoires sont dépendantes de Gaïa ; c’est-à-dire qu’elles ne se montreront pas dans votre vie à moins qu’il n’y ait une alliance avec Gaïa. Demandez à n’importe quel natif comment Gaïa travaille avec l’âme humaine, ils vous diront que cela fait partie de leur cosmologie. Je cite : il faut une connexion avec la terre pour comprendre la sagesse des anciens. Si vous n’avez pas cette connexion et que ça ne fait pas partie de votre système de croyances, peut-être que vous devriez y remédier, car c’est un grand manque.

Qu’en serait-il si vous avez des ancêtres qui voudraient communiquer avec vous, quel est le véhicule ? Je vous le dis, ça passe par Gaïa. C’est là que ça se trouve conservé, c’est comme ça. Les autochtones vous l’ont dit pendant des milliers d’années. Beaucoup l’ont perdu, dans ce premier monde, pensant que c’était banal. Demandez à un amoureux des arbres, qui n’a d’autre système spirituel que la terre, si c’est exact, il vous dira : la terre est tout, elle me parle, elle m’appelle, elle me nourrit et elle chante pour moi ; il a raison. Cette alliance avec la planète est implantée dans toutes les âmes, puis viennent les mémoires de ce que vous avez fait d’important, dont vous vous souvenez au-delà de tout le reste parce que c’était des accomplissements de joie et de beauté, que vous avez mérités.